Vous arrivez là et vous pouvez vous demandez qui sont ces personnages, alors si la curiosité vous pique entrez les découvrir et bientôt ils seront presque comme des amis. Si vous entrez dans la BD, si vous vous laissez embarquer dans ces matchs et ces coups tordus, ces allers et venus du rire et des soucis, sans jamais passer vraiment au drame, il y en assez dans la vie.

Alors vous ne pourrez plus voir un ballon sans penser à Zip, son génie pour faire ce qu’il a envie, vous regretterez parfois que Zip ne joue pas dans votre équipe favorite, tout serait plus facile avec lui. Mais il n’y a pas de Zip sans Dop, c’est comme l’autre côté de la pièce, les contraires dit-on, s’attirent et s’équilibrent, c’est sûrement là un exemple ce curieux tandem, que vous aimerez j’en suis sûr retrouver au détour d’une BD.

Et tous les autres qui suivent, j’en connais plus d’un qui aimerait connaitre Zelia, où bien une fille qui lui ressemble, il y en a une je suis sûr pas si loin de vous, alors regardez bien, vous la reconnaitrez quand elle vous sourira, vous comprendrez alors pourquoi à Zip, il lui pousse des ailes chaque fois qu’il la voit.

Une fois fait le tour de ces trois personnages principaux, il en reste un paquet, tous hauts en couleurs, et de ces caractères, qui font qu’on les retient, ils vous feront marrer, d’autant que chacun d’eux est un monde à lui seul. L’oncle de ZELIA, qu’on nomme Mr ALFA, ce président véreux, et qui est encore moins futé que son fidèle bras gauche tant il est maladroit, le fameux phil houx, avec qui il forme l’Autre duo de choc de Le numero 10.

Il reste encore en vrac tout un tas de personnes, de l’entraineur poupoule et ses techniques révolutionnaires de jeu, ses entrainements à faire rougir tous les entraineurs, et sa chance proverbiale qui l’aidera à se hisser tout en haut. Pas de foot sans supporters, on a ROGER LEBOULE, le tifosi lambda par qui toujours le scandale arrive, avec son chien nonosse, et puis l’agent fouared, qui veille sur le stade.

Et pour finir, le clan des ennemis, une bande de bons voyous emmenée par Kevin, pour essayer de pourrir la vie au petit génie, sans réussir, ou alors juste un peu. Toute ressemblance avec des gens que vous connaissez, n’est dûe qu’au fait que les dessins, bien souvent ressemblent à la vie, à moins que ce ne soit la vie qui s’inspire des dessins.

Retrouvez-les, chacun séparément en lisant un peu de leur histoire, vous aurez, j’en suis sûr, envie d’en savoir plus…

LE NUMERO 10
LE NUMERO 10
LE NUMERO 10
LE NUMERO 10
LE NUMERO 10
LE NUMERO 10
LE NUMERO 10
LE NUMERO 10